20 Aug

Nocturne n°20 de Chopin (filmé en Août 2011)

Publié par Anthonissimo  - Catégories :  #Chopin

Voici l'un des Nocturnes le plus célèbre de Chopin (surtout depuis le film "Le Pianiste" de Roman Polanski).

J'avais appris cette divine pièce en 2005 mais j'ai eu envie de la réapprendre pour le plaisir des oreilles (en tout cas pour mon plaisir auditif et j'espère également le votre ).

 La petite particularitée de ce morceau c'est que cette fois ci, j'ai acheté la partition dans un magasin (contrairement en 2005 où elle provenait d'internet).

 

En fait, je n'ai pas acheté la partition seule, mais le recueil complet des Nocturnes de Chopin.

De plus, ce recueil est une édition Urtext (Henle verlag) qui propose deux version de ce Nocturne :

- 1ère version : la version la plus connue, celle qui est tout le temps jouée par les pianistes (c'est une version dite "éditeur" qui est publiée sous sa même forme depuis 1870)

 - 2ème version : une version autographe, celle de la main de Chopin même !

 

Mais alors, cela voudrait dire que cette deuxième version représente la véritable manière dont Chopin jouait réellement ce nocturne ?!

 

Personnellement je pense que la réponse est oui. D'autant plus que nous savons que Julian Fontana (ami et copise de Chopin) publia les oeuvres encore inconnues de Chopin après sa mort et qu'il ne s'était pas géné pour apporter quelques petites "amélioration" aux oeuvres du Maître.

Ce nocturne est une oeuvre posthume, ce qui signifie donc qu'elle passa par les mains de Fontana et qu'elle fût un peu "arrangée".

Preuve en est lorsque l'on compare la version éditeur et la version autographe.

Pour ceux qui possèdent la version autographe, vous avez pu constater qu'il y a des passages où les notes diffèrent un peu. Du coup, cela fait une drôle d'impression d'entendre cela surtout par le fait que nous sommes tous habitué à entendre la fameuse version des éditeurs.

 

J'ai donc décidé de garder dans mon interprétation, la version éditeur (pour garder cette empreinte musicale que nous connaissons tous d'oreille) et j'y ai inclus quelques passages de la version autographe (car c'est tout de même Chopin qui l'a écrite cette version autographe).

 

De ce fait, les moment où vous entendrez une note différente de ce que vous avez l'habitude d'entendre, ou bien lorsque vous entendrez des passages joués un peu différement ne sont pas des erreurs de ma part. Ce sont simplement les passages de la partition autographe que j'ai inclus dans mon interprétation.

 

Je pense notamment à la partie centrale de l'oeuvre qui est joué en 3/4 pour la main droite tandis que la main gauche est en 4/4 (dans la partition autographe).

Si vous regardez ce même passage dans les versions éditeurs, les deux mains sont en 4/4 et cela change la rythmique de la mélodie.

Il est fort probable de penser que les copistes et éditeurs de l'époque ont préféré modifier ce passage pour des raisons d' ésthétique et de tradition. En effet, une partition écrite en 3/4 pour une main et en 4/4 pour l'autre était un fait peu connu à l'époque !

 

J' espère que cela vous plaira, je vous met le lien de la partition gratuite à télécharger mais malheureusement je n'ai pas trouver la version autographe : ce sera donc la partiton de la version éditeur tel que nous la connaissons tous.

 

Pour télécharger la partition, cliquer ici : Nocturne n°20

 

PS:  j'ai oublier de préciser que j' exécute toutes les trilles de ce morceau par la note adjacente supérieur car Chopin exécutait vraisemblablement, selon plusieurs musicologue  (dont Jean-Jacques Eigeldinger pour ne cité que celui là) , ses trilles par la note supérieur dans la majeur partie des cas. (Il jouait aussi ses appogiatures sur le temps et non avant le temps comme on à l'habitude de le faire). Mais bon, tout cela reste ensuite une histoire d'interprétation.

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog